: La meilleure résolution business à prendre en 2022 quand on est entrepreneur ou dirigeant d'entreprise, faire un plan d'actions

Ah janvier. Le premier mois du calendrier. Le mois du changement, du renouveau. Le mois des souhaits formulés avec enthousiasme lors du passage à la nouvelle année… Janvier, le mois des résolutions. Oui… mais non ! Chez Canopée Expertise, on préfère agir en établissant directement un plan d'actions. Et c'est également ce que l'on conseille de faire aux entrepreneur.e.s, parce que parler c'est bien, mais agir concrètement pour son activité, c'est mieux !

Résolutions vs plan d'actions

Alors que le terme "résolution" définit une intention, une volonté intérieure d'essayer d'atteindre un but déterminé, le terme de "plan d'actions" définit l'ensemble des tâches à entreprendre pour aboutir à la réalisation d'un projet. 

Penser vs agir.

Feuille de route, business plan, prévisionnel… Le plan d'actions opérationnel définit une stratégie à appliquer pour arriver à un résultat souhaité et invite à la planification complète et rationnelle des actions à réaliser sur une année. Il s'agit en fait de la traduction opérationnelle de la stratégie de votre entreprise : ses lignes directrices, sa vision, ce vers quoi vous tendez pour son développement.

Commencer par faire le bilan de l'année écoulée

Avant même de songer à bâtir un plan d'actions pour 2022, il est indispensable de passer par la case "bilan" de l'année écoulée. Prendre le temps de se retourner de façon exhaustive sur les 12 derniers mois. Passer en revue tous les aspects de son activité. Et évaluer les résultats obtenus.les-echecs-des-entrepreneurs-font-aussi-leurs-reussites.jpg

  1. Sur un support consultable et modifiable facilement, listez vos réussites de l'année écoulée et les ressources qui vous ont permis d'y arriver. Par exemple, vos trois plus grandes fiertés, les bonnes habitudes que vous avez prises, les compétences acquises…
  2. Listez aussi vos échecs afin d'identifier ce qui n'a pas fonctionné et pourquoi. Car comme le disait Churchill : " le succès, c'est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme".
  3. Par exemple, les difficultés rencontrées, pourquoi cela a été difficile de les surmonter, comment auriez-vous pu faire autrement…
  4. Profitez-en pour recueillir l'avis de vos clients, de vos fournisseurs, de vos collaborateurs afin d'évaluer vos points d'amélioration en termes de communication, relation client, process de travail…
  5. Faites le point sur l'ensemble de vos ressources et de vos investissements : équipe, réseau, moyens techniques, organisation de votre comptabilité, compétences acquises, outils utilisés, process, gestion de votre temps et de votre productivité, votre offre, vos finances, votre statut

Bâtir le plan d'actions opérationnel de son activité

Faire le bilan permet de mieux déterminer :

  • Ce que l'on souhaite améliorer, poursuivre, modifier ou arrêter.
  • Sur quoi vont porter nos efforts sur l’année suivante.
  • Quels sont nos nouveaux objectifs.
  • Quels sont les moyens techniques, humains et financiers à mobiliser pour les accomplir.

des panneaux indiquant le point de chute suite à l'application de votre plan d'actions

Étape 1 : partir de sa vision d'entrepreneur.e

Définir un plan d'actions adapté et réalisable commence par identifier là où vous voulez arriver.

Où vous voyez-vous dans 5 ans ? 3 ans ? 1 an ?

Quels leviers aurez-vous activés ? Qu'aurez-vous accompli pour y arriver ?

Étape 2 : formuler ses intentions

Se poser des questions et se projeter permet de faire émerger quels seront vos objectifs pour l'année. Notez-les tous dans un premier temps, puis sélectionnez-en 8 maximum. Ceux qui auront l'impact le plus positif dans votre vie d'entrepreneur.e, ceux dont la réalisation vous rendra particulièrement heureux…

Étape 3 : les traduire en objectifs mesurables

Formulez maintenant vos intentions en actes concrets. Déterminez des objectifs quantitatifs et qualitatifs mesurables, en utilisant par exemple la méthode SMART (chaque objectif doit être Spécifique Mesurable Atteignable Réaliste Temporel). Montant de CA, nombre de nouveaux clients ou d'embauches, se développer à l'international, devenir leader sur son segment…

Étape 4 : détailler son plan d'actions

  • L’ensemble des actions à mettre en place pour atteindre vos objectifs
  • Les moyens humains, techniques, financiers à mobiliser
  • Les jalons à respecter pour leur bonne progression

Assurer le suivi de son plan d'actions

Mesurez vos avancées, vos réussites, vos points d'accroche et déterminez, si besoin, de nouvelles tâches à accomplir pour atteindre l'objectif final !

Logo Canopee ExpertiseÉlaborer un plan d'actions aide les entrepreneurs et les dirigeants d'entreprises à savoir exactement quoi faire et dans quel ordre pour pérenniser le développement de leur activité. Vous avez besoin d'aide pour bâtir votre business plan ? Réservez votre rdv d'approche dès maintenant. Notre cabinet d'expertise comptable accompagne les entreprises de toute taille, à la Réunion et en France métropolitaine.

anticiper, s'organiser et déléguer pour pouvoir prendre sereinement des vacances quand on est entrepreneur

🤔 Comment faire quand on est chef d'entreprise ou solo-preneur, pour partir sereinement en vacances et déconnecter du travail tout en maintenant le contact avec sa clientèle et ses équipes ?

🤔 Est-ce possible de s'octroyer quelques jours de vacances sans mettre en péril l'équilibre financier de son entreprise ?

Lorsque l'on est salarié, il est parfois difficile de couper les ponts, même ponctuellement, avec son travail, ses clients, ses collègues… Alors quand on est entrepreneur et qu'il s'agit de sa propre entreprise, c'est une autre paire de manches ! Cette entreprise pour laquelle vous avez tout donné, sué sang et eau pour la faire exister et prospérer, hors de questions que quelques jours d'absence gâchent tous vos efforts !

Pas de stress : nous vous partageons nos pistes de réflexion dans les lignes qui suivent.

Anticiper l'absence de recettes pour bien profiter de ses vacances

Quand on est à son compte, les congés payés n'existent pas. Chaque entrepreneur décide lui-même de prendre ou non des congés, tout en sachant que pendant ce temps aucun revenu n'entrera dans les caisses de son entreprise. Voici quelques solutions pour éviter d'allier "vacances" avec "stress financier".

Solution n°1 : inclure ses congés dans sa facturation

Lorsque vous avez déterminé votre tarif horaire ou le prix de vos produits ou services, vous avez pris en compte du temps "non productif" dans vos calculs, correspondant aux week-ends, jours fériés, maladie, temps administratifs… Si ce n'est pas déjà le cas, ajoutez vos jours de congés annuels dans votre temps "non productif" et actualisez votre taux horaire. Ne pas encaisser de recettes pendant vos vacances ne sera plus pénalisant, car cette période creuse était prévue.

Solution n°2 : signer des contrats réguliers

Ou comment percevoir des revenus même lorsque vous ne travaillez pas.

Lorsque son activité le permet, comme pour certains prestataires de services, signer des contrats avec engagement sur plusieurs mois assure des revenus pérennes. Une fois l'aspect financier réglé, reste à s'organiser pour réaliser et livrer le travail en amont du départ en vacances. Vous pouvez augmenter votre charge de travail sur les jours ou les semaines précédant votre absence ou lisser l'effort sur l'année. Vos revenus mensuels garantis, vous pouvez profiter sereinement de vos vacances.

Partir sereinement en vacances : déconnecter tout en gardant le contact

un panneau avec écrit dessus "ne pas déranger" en anglais, "do not disturb"

C'est possible ! Même si se déconnecter à 100 % est très difficile.

Travailler un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou pas du tout sur son lieu de villégiature… Tout est en fonction de votre activité, de vos possibilités et de vos envies. Le but est de vous détendre. Alors faites comme vous le sentez pour ne pas vous sentir stressé. Ce serait le comble pour des vacances, non ?

Notre conseil : déterminez une plage de travail

"Je dois toujours être disponible pour mes clients."

"Je ne peux pas passer à côtés d'opportunités."

"Et si je ne réponds pas à ce courriel et que le client va chez le concurrent ?"

Ces petites phrases tournent en boucle dans votre tête ? Pour les faire taire, prévoyez de consacrer un moment à votre business pendant vos vacances, à horaire régulier. Par exemple, chaque fin de journée, autorisez-vous à désactiver le mode Avion de votre smartphone ; prenez 30 minutes pour consulter votre répondeur, vos emails ou vos réseaux sociaux et pour traiter ce qui ne peut attendre. Vous gardez ainsi le lien avec votre business tout en consacrant le reste de votre temps au farniente.

Et si mon activité nécessite une présence continue auprès de mes clients ?

Votre activité doit peut-être tourner 365 jours par an. Mais pas vous.

J'ai des salariés ou des collaborateurs : je délègue !

Le mot-clé : confiance. Être chef d'entreprise, c'est aussi avoir l'avantage d'être entouré de collaborateurs. Même si chacun a ses propres missions et compétences, vous pouvez compter sur votre équipe pour absorber une partie de la surcharge de travail occasionnée par un départ en vacances. Faites-leur confiance. Laissez-les gérer le quotidien tout en restant joignable pour les urgences et les cas qu'ils ne peuvent pas régler eux-mêmes.

déléguer à ses collègues ou confrères pour partir en vacances l'esprit léger quand on est entrepreneur

Je travaille seul : je recrute un prestataire externe !

Si vous êtes solo-preneur, cela sera plus difficile car, à part vous, personne ne peut recueillir ni répondre aux contacts de vos partenaires, clients et prospects. Vous avez toutefois plusieurs choix :

  • Boucler tous vos dossiers avant votre départ et avertir vos clients de votre indisponibilité pour les prochaines semaines.
  • Prévoir quelques heures de travail entre deux visites culturelles et deux randonnées.
  • Trouver un freelance ou un confrère de confiance pour vous remplacer.

Un entrepreneur détendu en vaut deux

N'oubliez pas le but des vacances : se reposer et se détendre. Prendre du recul et penser à autre chose qu'à son activité quelques semaines dans l'année. Recharger les batteries, augmenter sa créativité et sa productivité… pour mieux repartir à la rentrée !

Logo Canopee Expertise

Et pendant que vous vous détendez, nous continuons à nous occuper de vos échéances fiscales, comptables et administratives. Chez Canopée Expertise, nous sommes toujours là quand vous en avez besoin.

comment trouver l'équilibre entre temps de vie privée et temps de vie professionnelle quand on est entrepreneur

Piloter son activité sans stress. Traiter ses dossiers dans les temps. Finir la journée satisfait de ce que l'on a accompli. Avoir du temps et encore suffisamment d'énergie pour passer des moments de qualité dans sa sphère privée. Vous en rêvez ? Et si vous vous penchiez sur votre gestion du temps ? La matrice Eisenhower et les méthodes GTD et Pomodoro vous permettent de diminuer votre charge mentale d'entrepreneur. D'organiser vos tâches. De prioriser vos actions. D'améliorer votre productivité. Découvrez-les !

Gérer son temps pour éviter le burnout entrepreneurial

D'après le baromètre 2019 de La Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur, 39 % des dirigeants ne parviennent pas à maintenir un équilibre entre vie privée et vie professionnelle. 7 dirigeants sur 10 se disent également stressés au quotidien à cause de :

  • La surcharge de travail - 57%
  • Le manque de trésorerie - 53%
  • Les incertitudes sur leur activité - 48%

Quand, comme 21% des entrepreneurs, on travaille 50h à 60h par semaine, difficile de trouver l'énergie et l'envie pour d'autres activités en fin de journée ou le week-end arrivé. Et si diminuer sa charge de travail passait par une meilleure organisation et une meilleure gestion de son temps ?

La méthode GTD – Getting Things Done

La méthode GTD, que l'on peut traduire par "faire avancer les choses", est un outil de gestion du temps et de libération de la charge mentale où l'action est au cœur des objectifs.

Elle se décompose en 5 étapes :

  • Collecter : listez de façon exhaustive, en un seul et même endroit, toutes les idées ou pensées qui vous traversent l'esprit.
  • Traiter : catégorisez ces informations et définissez une action concrète à mener pour chacune d'entre elles.
  • Organiser : découpez chaque tâche en sous-tâches et décidez quoi en faire (agir, déléguer, planifier, archiver…).
  • Planifier : définissez un calendrier de mise en œuvre pour chaque tâche.
  • Exécuter : passez à l'action et réalisez les tâches répertoriées, en fonction de leur priorité.

exemple d'outil de productivité et d'organisation, la méthode GTD getting things done. Un pan de mur rempli de post-it de différentes couleurs permettant à l'entrepreneur d'organiser ses pensées et ses tâches

Prioriser ses actions : la matrice Eisenhower

Vous ne savez pas par quoi commencer pour alléger efficacement votre To Do List ? Que pensez-vous de la matrice Eisenhower pour mieux gérer vos priorités ? Inventée par l'ex-président des États-Unis lui-même il y a plus de 50 ans, la matrice Eisenhower reste l'un des plus puissants outils d’aide à la prise de décision. Son système d'évaluation des tâches en 4 catégories (Urgent - Pas Urgent / Important / Pas Important) permet de prioriser ses actions en les classant en "À faire / À planifier / À déléguer / À éliminer".

Comment discerner ce qui est important de ce qui est urgent ?

Ce qui est important se qualifie par l'impact potentiel qu'il peut avoir sur votre activité, l'atteinte de vos objectifs ou le succès d'un projet.

Ce qui est urgent se caractérise par la nécessité d'être traité rapidement. Non effectuée, une tâche urgente peut entraîner des conséquences nuisibles pour vous, votre projet ou votre entreprise.

Augmenter sa productivité : la technique Pomodoro

gestion du temps technique pomodoro unsplash fakurian design

Se concentrer sur une seule tâche à la fois, voilà ce que propose la technique Pomodoro.

Alternant entre sessions de travail et sessions de repos, la technique invite à travailler par plages de 25 minutes entrecoupées de pauses de 5 minutes ; puis, toutes les deux heures, d'une pause d'environ 15 minutes. Objectif : se focaliser uniquement sur la tâche en cours. Alors veillez à éteindre vos téléphones et à fermer les onglets qui peuvent vous distraire :)

Même si elles ont largement fait leurs preuves, ces méthodes ne conviennent pas à tout le monde. Libre à chacun d'en adapter certains éléments, en fonction du projet ou de la complexité des tâches à accomplir, afin de s'approprier la méthode ou, pourquoi pas, inventer son propre outil !

Logo Canopee ExpertiseChez Canopée Expertise, pour nous aider à optimiser nos process, mieux gérer notre temps et améliorer notre productivité, nous utilisons QUEOVAL et un agenda en ligne, sur lequel nous planifions nos tâches de la semaine. Essentiel quand on gère près de 100 dossiers qui ont, chacun, leurs spécificités comptables et fiscales 😉

résultat d'une bonne gestion comptable administrative et d'un bon classement de ses pièces comptables justificatives

Trouver rapidement un justificatif quand on en a besoin. Enregistrer toutes ses opérations financières, sans doublons ni oublis. Ne perdre aucun justificatif. Afin d'aider celles et ceux qui se lancent dans l'aventure entrepreneuriale à acquérir de bons réflexes d'organisation en gestion et en traitement de pièces comptables, nous avons rédigé ce guide de démarrage pour (néo)entrepreneurs. Quelles sont les différentes pièces comptables justificatives ? Pourquoi votre expert-comptable en a-t-il besoin ? Comment classer vos documents avec méthode et régularité ? Découvrez nos conseils.

À quoi servent les pièces comptables justificatives ?

En France, les obligations comptables des entreprises varient selon leur statut fiscal. Pour rédiger ce guide, nous sommes partis sur la base la plus contraignante en matière de gestion comptable. Le cas de la société au régime réel normal, soumise à l'obligation de tenir une comptabilité dite complète.

C'est à votre expert-comptable qu'il revient d'enregistrer, sur la base des pièces justificatives que vous lui transmettez, l'ensemble des flux financiers qui impactent l'activité ou le patrimoine de votre entreprise. Cela fait partie de ses missions de suivi et de révision de vos comptes avec, pour finalité, l'édition de vos comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe). Dans le respect du plan comptable général et conformément aux obligations réglementaires auxquelles votre entreprise est soumise, il répertorie ces écritures comptables dans des livres comptables obligatoires :

  • Le livre journal qui enregistre, de façon chronologique, l'ensemble des mouvements qui affectent le patrimoine d'une entreprise (recettes et dépenses). Les mouvements doivent être enregistrés quotidiennement, distinctement et doivent pouvoir être reliés à une pièce justificative.
  • Le grand livre qui, lui, enregistre les mouvements inscrits au livre journal mais dans un ordre différent. Il les classe selon les règles du plan comptable général, c'est-à-dire chronologiquement et par compte bancaire.
  • Le livre d'inventaire qui recense, pour sa part, les stocks et les immobilisations. Son but : dresser la liste exhaustive de ce que votre entreprise possède à l'actif et au passif, en volume et en valeur.

Un terme vous échappe ? Consultez notre lexique des mots clés de la comptabilité !

Pièces comptables obligatoires : exemples et définition  

Pour pouvoir tenir vos livres comptables, votre expert-comptable a besoin de vos pièces comptables, c'est-à-dire des éléments qui permettent de justifier les mouvements financiers effectifs sur les comptes de votre entreprise. 

Exemples de pièces comptables justificatives de vos dépenses

  • Factures d'achat
  • Notes de frais
  • Reçus
  • Bulletins de salaire
  • Relevés bancaires
  • Déclarations fiscales
  • Échéanciers d'assurances, de locations, de prêts… 

Les différentes pièces comptables justificatives de vos recettes

  • Factures de ventes
  • Factures de commissions
  • Copies des chèques encaissés
  • Relevés de banque 

Liste des justificatifs de vos déclarations fiscales

  • un bureau encombré de documents et de pièces justificatives comptables à trier et classer avant de les envoyer à son expert-comptable à la Réunion, le cabinet Canopée ExpertiseTVA – Taxe sur la Valeur Ajoutée
  • BIC ou BNC – Bénéfices Industriels et Commerciaux ou Bénéfices Non Commerciaux
  • IS – Impôt sur les Sociétés
  • CFE - Cotisation Foncière des Entreprises
  • CVAE - Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises

Nos conseils pour bien gérer ses pièces justificatives

Si, en tant qu'entrepreneur, vous rencontrez des difficultés à vous organiser pour gérer le volet administratif de votre comptabilité, ou si vous avez du mal à être rigoureux dans le classement de vos pièces justificatives, voici quelques conseils concrets qui allégeront votre quotidien.

À quelle fréquence faire sa comptabilité ?

Il n'y a pas de moment idéal pour faire sa comptabilité. L'essentiel est de la faire à intervalles réguliers, à un rythme qui vous convient. Nous vous conseillons d'instaurer un rituel de pilotage, un temps quotidien, hebdomadaire ou mensuel que vous consacrerez au tri et au classement de vos documents.

Vous faites votre facturation client ? Et si vous en profitiez pour classer vos pièces justificatives et les envoyer à votre expert-comptable ? La plupart des informations sont encore fraiches dans votre mémoire et, de plus, cela vous évite l'écueil des encres de reçus qui s'effacent.

Comment classer ses pièces comptables justificatives

Conseil n°1 : factures d'abonnements, reçus de station-service, additions de restaurant… Conservez tous vos justificatifs. Tout est utile en cas de contrôle de l'administration fiscale.

Conseil n°2 : format papier ou format informatique, classez vos justificatifs par catégorie (notes de frais / factures d'achat / déclarations de TVA…) et rangez-les par date. Il vous sera plus facile de remettre la main dessus en cas de besoin.

N'oubliez pas le livre d'inventaire !

Si la loi vous oblige à réaliser 1 inventaire physique par an, nous vous recommandons d'en réaliser au minimum 2, voire beaucoup plus selon votre activité. Car poser un regard régulier sur l'état de son stock permet de connaître sa valeur réelle mais aussi d'identifier plus précisément les origines des écarts de stock (erreurs étiquetage, démarque…).

Bon à savoir : être doté d'un outil de gestion des stocks qui enregistre, en temps réel, les mouvements d'entrées et de sorties du stock (inventaire permanent) ne vous dispense pas de réaliser un inventaire physique.

Transmettre ses justificatifs à son cabinet d'expertise-comptable

Logo Canopee ExpertiseChez Canopée Expertise, nous utilisons les services de MyCompanyFiles pour l'échange dématérialisé et sécurisé de documents avec nos clients. Nous enregistrons constamment leurs documents d'inventaire ainsi que leurs pièces comptables justifiant de leurs dépenses et de leurs recettes. C'est très simple, voyez par vous-même !

Astuce anti-doublons : dès que vous avez envoyé votre justificatif à votre expert-comptable, vous pouvez faire une petite croix au crayon à papier en haut de votre document pour signifier que vous l'avez déjà traité !

Veuillez noter que l'envoi dématérialisé de vos justificatifs ne vous dispense pas de la présentation des originaux à votre expert-comptable en fin d'exercice. Pour rappel, la durée de conservation de vos pièces comptables originales est de 10 ans.

La gestion comptable : outil de pilotage des entreprises

Souvent considéré comme rébarbatif, tenir à jour ses livres comptables est pourtant un précieux allié stratégique du développement des entreprises. À tout moment, ils vous permettent d'obtenir un aperçu de l'état financier actuel ou passé de votre entreprise. De suivre vos dépenses, votre stock, votre facturation. De juger de la santé financière et des performances de votre entreprise. De connaitre l’état de votre trésorerie.

Des outils d'aide au pilotage sur lesquels s'appuyer pour analyser objectivement la situation et identifier des leviers de développement. Puis de toute façon ils sont obligatoires, alors autant vous faire une raison ! 😊

Où en est l'entrepreneuriat des femmes à la Réunion 974 en 2021

Levier de développement et de croissance économique d'un territoire mais aussi source d’émancipation des femmes, l'entrepreneuriat féminin reste cependant faible à La Réunion. Alors que les femmes représentent 49% de la population active, seulement 30% des entreprises créées le sont par une femme (hors micro-entreprises). Pourquoi un tel écart ? Ce n'est pas par manque de compétences - ni par manque d'idées - que les femmes n'osent pas se lancer dans l'aventure entrepreneuriale ! En effet, selon l'Insee, les créatrices d’entreprises sont globalement plus diplômées que les créateurs. Alors comment expliquer ce manque de parité et le fait que, chaque année, seul un tiers des projets portés par des femmes parvienne à aboutir ?

L'entrepreneuriat féminin : une question d'égalité hommes-femmes

Pensées limitantes, syndrome de l'imposteur et autres stéréotypes de genre sont encore très ancrés dans les mentalités, des hommes comme des femmes. Pour Nadine Caroupanin, déléguée aux droits des femmes et à l’égalité hommes-femmes à la Réunion, "le monde de l’entrepreneuriat reste un monde d’hommes dans l’inconscient collectif, ce qui pousse les femmes à une autocensure : ce milieu leur semble inaccessible".

Les inégalités entre les hommes et les femmes dans la vie quotidienne sont encore importantes et cela a des répercussions sur l'entrepreneuriat féminin. Répartition des tâches ménagères, charge mentale, place de la femme dans la société, jugement sur l'apparence, manque de confiance en soi…

Les freins à l'entrepreneuriat des femmes

Peur de se lancer. Peur d'échouer. Insécurité financière. Manque d'information. Découragement face aux formalités administratives. Difficulté d'accès aux aides et aux financements. En plus de ces difficultés exprimées par tous les porteurs de projet, femmes et hommes confondus, les femmes identifient trois principaux obstacles à leur entrepreneuriat :

  • La peur de ne pas dégager assez de revenus (36%)
  • La peur de l'échec financier pour l'entreprise (25%)
  • La manque de confiance en soi (18%)

Il faut aussi noter que 9 fois sur 10 à la Réunion, les chefs de familles monoparentales sont des femmes. On peut facilement imaginer qu'être mam'preneure ou mom'preneure appelle d'autres interrogations sur la sécurisation financière de son activité et l'équilibre vie privée – vie professionnelle :

  • Comment rendre son activité rentable à court terme ?
  • Comment bien organiser son temps et gérer les imprévus familiaux ?
  • Comment réussir à rester disponible pour sa famille et ses enfants ?

Pourquoi vouloir favoriser l'entrepreneuriat des femmes sur le territoire ?

De l'État à la Région en passant par le vaste tissu associatif, nombreux sont les organismes à avoir conscience de ces disparités entre les hommes et les femmes dans le domaine de l'entrepreneuriat.

Encourager la part des femmes dans la création d'entreprises, c'est vouloir :

  • Valoriser un potentiel de développement économique pour un territoire,
  • Modifier le regard porté sur les femmes, et le regard des femmes elles-mêmes, dans le monde économique,
  • Gommer les inégalités dues au genre et aux mentalités,
  • Promouvoir l'entrepreneuriat comme moyen d'émancipation économique des femmes.

C'est pourquoi de nombreux dispositifs et événements existent pour soutenir et accompagner les femmes qui souhaitent devenir entrepreneures ou développer leur activité.

Est-on féministe quand on soutient l'entrepreneuriat des femmes ?

Vouloir accompagner spécifiquement les femmes à créer leur société, est-ce du féminisme ? Si l'on considère que le féminisme désigne "l'ensemble des mouvements et idées philosophiques visant à promouvoir l'égalité homme-femme et abolir les inégalités dans tous les domaines", alors oui, on peut dire que l'entrepreneuriat féminin fait partie du mouvement féministe. Un mouvement qui va dans le sens de plus d'égalité dans tous les domaines de la vie, dont l'entrepreneuriat.

Logo Canopee ExpertiseChez Canopée Expertise, nous connaissons les enjeux de la vie d'une femme entrepreneure. Marie Cohen, la fondatrice, a créé son cabinet d'expertise-comptable tout en agrandissant sa famille. Aujourd'hui accompagnée de trois collaboratrices et collaborateurs, elle met son expertise, son expérience et son sens de l'écoute au service de la réussite de ses clients.

Sources : Observatoire BNP Paribas, IP Réunion, Zinfos974

Entrepreneuriat féminin à la Réunion : quelles aides pour les femmes entrepreneures

Seuls 29% des projets portés par des femmes parviennent à se lancer. Cette statistique démontre l'importance, pour les femmes réunionnaises souhaitant se lancer dans l'aventure entrepreneuriale, de se faire accompagner. Que ce soit pour tester son idée, pour élaborer son business plan, pour trouver des financements, pour développer son réseau ou simplement pour échanger entre entrepreneures, il existe de nombreux dispositifs, associations ou événements spécialisés dans l'accompagnement des femmes à la Réunion.

Se faire accompagner pour mettre son activité sur les bons rails dès le départ

Avant de créer son entreprise, il faut passer par la case pré-projet. Celle qui consiste à tester son idée, à vérifier sa faisabilité et sa fiabilité économique, à choisir son statut juridique et son régime fiscal. Parler de son projet à son entourage, participer à des conférences ou à des challenges entrepreneuriaux, déterminer son modèle économique ou élaborer son business plan, sont autant d'étapes à valider avant de se lancer.

Se faire accompagner pour trouver des financements

La bête noire des entreprises, celle qui est responsable, dans la majorité des cas, des défaillances d'entreprise, c'est la trésorerie. C'est pourquoi il est important de bien préparer votre projet et de prendre en considération l'ensemble de vos besoins financiers. De l'achat de matériels au paiement de vos salariés en passant par votre communication ou votre propre rémunération de dirigeante, ne minimisez pas votre besoin. Emprunts bancaires, prêts à taux zéro, campagnes de crowdfunding… Des solutions existent pour vous aider à sécuriser financièrement votre entreprise.

Que ce soit pour vous aider à construire votre modèle économique, élaborer votre business plan, choisir le statut juridique adapté à votre projet et votre situation personnelle, à trouver des financements… pensez à solliciter les conseils de votre expert-comptable.

Les organismes de soutien à l'entrepreneuriat réunionnais

Les principaux lieux où trouver des informations et des conseils sur la création d'entreprise :

Les réseaux de femmes entrepreneures à la Réunion

Selon l'observatoire BNP Paribas, 44% des femmes entrepreneures sont membres d'un réseau professionnel et, dans 17% des cas, membre d'un réseau exclusivement féminin.

Important levier de l'entrepreneuriat féminin, les réseaux professionnels sont vus comme des "lieux d'échange et d'information" dans 71% des cas, comme "une façon de faire connaitre l'entreprise" dans 33% des cas et comme un "accélérateur de développement" dans 28% des cas.

Le networking tout comme les espaces de coworking, sont d'excellents moyens de rompre l'isolement de l'entrepreneure, de développer son business, de se former et de trouver du soutien et des solutions auprès d'autres femmes entrepreneures.

Les principaux réseaux de femmes entrepreneures à la Réunion :

Les événements majeurs autour de l'entrepreneuriat féminin à la Réunion

Ces événements ont tous pour objectif de favoriser les rencontres entre les porteuses de projets, les partenaires et les financeurs, et de lever les freins à la création d’entreprise chez les femmes :

Prêtes à passer à l'action ?

Vous pouvez contacter notre cabinet d'expertise comptable si vous avez besoin de conseils.

Quelles obligations comptables pour les micro entreprises, les associations, les entreprises sous le régime réel simplifié, réel normal, les professions libérales en déclaration contrôlée

Quel que soit le statut de votre entreprise, vous avez l'obligation de tenir une comptabilité en respectant les règles du plan comptable. Si les exigences de l'administration ne sont pas les mêmes selon la taille, l'activité et le régime fiscal de votre entreprise, la comptabilité doit toujours respecter trois principes : être régulière, être sincère et être représentative de la réalité de l'entreprise.

Artisans, commerçants, professionnels libéraux, sociétés, associations et micro-entrepreneurs, voici un tour d'horizon des obligations comptables légales et réglementaires auxquelles vous conformer.

Lire la suite...
Lexique des définitions et du vocabulaire essentiels de la comptabilité

Qu'y a-t-il de plus frustrant que d'échanger avec un collaborateur et de ne pas comprendre l'ensemble des termes utilisés ? Même si la vulgarisation du jargon comptable fait partie de notre métier d'expert-comptable, parfois, pour exprimer une idée ou une notion bien spécifique, il n'y a pas d'autre choix que d'appeler un chat "un chat". Dans ce cas, et pour éviter les confusions et les divergences d'interprétation, nous vous proposons ce glossaire de la comptabilité. L'essentiel des définitions à connaître pour vous assurer de parler le même langage que votre expert-comptable.

Lire la suite...
Le cabinet d'expertise comptable Canopée Expertise en train de conseiller des clientes

Vous êtes entrepreneur sous le statut d'entreprise individuelle et vous envisagez de passer de l'EI à la société ? Peut-être parce que vous avez besoin d'attirer des investisseurs ou de lever des fonds ? De vous entourer de nouvelles compétences, d'associés ou d'actionnaires ? Ou parce que vous souhaitez pouvoir fixer votre rémunération ? Cependant, le statut de société, ses acronymes SA, SAS, SASU, SARL, SNC, SCA, SCS, SCOP et ses obligations comptables, fiscales et administratives vous effraient. Pas de panique, ce ne sont que des mots ! Lisez notre article pour comprendre quels sont les principaux impacts fiscaux, comptables et administratifs du passage de l'EI à la société.

Lire la suite...
pourquoi a-ton besoin d'un expert-comptable quand on est entrepreneur individuel, micro-entrepreneur ou solo-preneur

Quand on opte pour le statut de l'entreprise individuelle (EI), c'est souvent pour sa grande simplicité. Une création rapide, sans aucun capital. Une comptabilité très allégée. Des formalités de déclaration et de paiement des impôts et des cotisations sociales simplifiées. La comptabilité d'un solo-preneur est simple : des clients, des encaissements, des cotisations mensuelles ou trimestrielles au prorata du chiffre d'affaires généré. Point. Dans ce cas, pourquoi consulter un expert-comptable quand on est entrepreneur individuel ? En consulter un en début ou en cours d'exercice, c'est s'assurer que ce statut est la meilleure solution en regard de son modèle économique, de son prévisionnel de CA, du poids de ses charges ou encore de ses projets de vie à court, moyen ou long terme.

Lire la suite...
Missions principales et secondaires des experts-comptables

Lorsque l'on mandate un expert-comptable, c'est avant tout dans l'optique que ce dernier gère la comptabilité de son entreprise. CQFD. Mais, au-delà de ses missions principales de comptabilité et de fiscalité, un cabinet d'expertise comptable peut vous accompagner de bien d'autres manières... De l'appui à la création jusqu'à l'accompagnement au développement, le cœur de mission d'un expert-comptable est de prodiguer des conseils adaptés et réguliers à ses clients. Pour la bonne santé de l'entreprise et l'épanouissement de l'entrepreneur. Détaillons quels sont les rôles et les missions d'un expert-comptable.

Missions comptables : accompagner le dirigeant vers une gestion sereine de son activité

Au quotidien, votre expert-comptable accomplit des missions de gestion et de tenue de votre comptabilité grâce à un suivi et un travail régulier d'enregistrement de vos différentes pièces comptables. Mais il a également pour mission d'attester, annuellement, auprès des agents économiques extérieurs, de la régularité et de la sincérité de la comptabilité de votre entreprise. À ces fins, il tient, contrôle et redresse si nécessaire votre comptabilité afin que celle-ci sont conforme aux obligations réglementaires. L'expert-comptable exécute pour cela une des trois missions comptables principales, en fonction des besoins de chaque client.

Mission de présentation des comptes annuels

Tout au long de l'année, au fur et à mesure de la saisie des écritures comptables, des pièces justificatives de vos dépenses, de vos recettes, des inventaires et de vos livres comptables (livre-journal et grand-livre), votre expert-comptable a pu vérifier que tout était conforme à la réglementation. Quand arrive la période fiscale, il est ainsi en mesure d'éditer les comptes annuels de votre entreprise, ces documents de synthèse que sont le bilan, le compte de résultat et l'annexe.

Comptabilité, fiscalité, conseil juridique, stratégique, gestion de patrimoine, social, financier sont les missions principales et secondaires des experts-comptables

Mission d'examen limité des comptes annuels

Pour garantir la régularité et la sincérité des comptes annuels d'une entreprise auprès des agents économiques extérieurs comme l'État et les banques, l'expert-comptable peut fournir un document attestant que ces derniers ne contiennent aucun élément qui pourrait remettre en cause leur cohérence et leur vraisemblance. Avec cette attestation, l'expert-comptable assure que les images du patrimoine, de la situation financière et du résultat de l'entreprise à la date de clôture de l'exercice sont fidèles à la réalité.

Mission d'audit contractuel

Suivant une procédure parallèle à celle des audits légaux effectués par les commissaires aux comptes, l'audit contractuel consiste en un examen comptable, social, organisationnel ou informatique de l'entreprise. Non obligatoire, l'audit contractuel est toutefois très utile pour certifier de l'état comptable, financier et patrimonial de son entreprise auprès de ses partenaires financiers. Il est aussi un outil de sécurisation de croissance, d'optimisation des organisation et performance d'une entreprise.

Co-pilotage d'entreprise : les autres missions de l'expert-comptable

À la différence des missions comptables qui sont effectuées par tous les cabinets d'expertise comptable, l'accompagnement sur les volets économiques, juridiques, fiscaux, sociaux, financiers, stratégiques et patrimoniaux d'une entreprise dépendent des spécialités du cabinet. Regroupés sous le terme de "missions secondaires", ces accompagnements stratégiques s'avèrent d'une importance primordiale pour votre entreprise :

  • Déclarations fiscales, déclarations de TVA, de taxe professionnelle, d'impôt sur les sociétés, d'impôts sur les revenus…
  • Établissement des fiches de paies, contrats de travail, déclarations sociales…
  • Mise en place d'outils de gestion, calcul du seuil de rentabilité, tableaux de bord, plans de financement, optimisation fiscale…
  • Choix et rédaction des statuts, répartition du capital entre associés, formalités annuelles, formalités de dissolution…

Logo-Canopee-Expertise.pngÀ la fois cabinet d'expertise comptable et commissariat aux comptes, Canopée Expertise prend en charge vos obligations comptables et fiscales, vous accompagne dans l'optimisation de votre entreprise et réalise les audits légaux, contractuels et d'acquisition dont vous pouvez avoir besoin.

Contactez-nous pour nous parler de vous.

C'est décidé. Pour lancer votre activité sur de bonnes bases, la développer ou lui permettre de croître sur le long terme, vous êtes résolu à vous rapprocher d'un expert-comptable. Vous souhaitez vous entourer d'un professionnel aux faits des dernières infos légales pour vous aider à piloter l'activité de votre entreprise, de votre association ou de votre activité libérale. Excellente décision !
Reste maintenant à choisir parmi les 242 experts-comptables qui exercent à la Réunion. Sur quels critères vous baser pour sélectionner celui ou celle qui vous accompagnera au quotidien ? Voici nos 4 conseils pour choisir votre futur expert-comptable.

Toujours choisir un expert-comptable inscrit

Avant toute chose, assurez-vous que l'expert-comptable que vous visez est bien inscrit au Tableau de l'Ordre des experts-comptables. Cette inscription garantit que le professionnel :

  • est titulaire du diplôme officiel (8 ans d'études tout de même),
  • respecte le code de déontologie et les normes de la profession,
  • se soumet à un contrôle régulier de son activité,
  • a souscrit à une assurance professionnelle obligatoire.

Choisir un comptable non-inscrit à l'OEC vous expose à certains risques, ces derniers n'étant légalement pas habilités à gérer la comptabilité et la fiscalité des entreprises.

Un partenaire proche de ses clients

Écoute, réactivité et disponibilité sont des conditions indispensables pour pouvoir mettre entre les mains d'un tiers vos décisions juridiques, fiscales et comptables pendant que vous, vous consacrez toute votre énergie à votre cœur de métier.

Il existe différentes manières de nouer une relation de proximité avec son expert-comptable :

  • Choisir un expert dont le cabinet comptable se situe près de son entreprise ou de son domicile : cela facilite les choses pour les échanges en face à face.
  • Choisir un expert-comptable connecté qui utilise des applications ou des plateformes en ligne pour l'échange des documents : traçabilité, instantanéité et accès en temps réel assurés.
  • Choisir un expert-comptable disponible et réactif qui ne laissera pas le silence s'installer entre deux rendez-vous ou deux communications, que ce soit par téléphone, e-mail ou même SMS.

Et si votre cabinet d'expertise comptable cumule les trois, bingo !

Votre expert-comptable, le partenaire de réussite de votre activité

Trouver le partenaire de votre réussite au quotidien

Au-delà des qualités que l'on peut naturellement attendre d'un expert-comptable, comme la rigueur, la précision, l'organisation, le respect des délais et l'anticipation, c'est finalement la qualité de la relation humaine que vous allez entretenir avec votre expert-comptable qui prime.

Afin de vous conseiller au mieux, l'expert-comptable doit tout connaître de vous. Il est donc indispensable que vous vous sentiez à l'aise pour parler librement et en toute confiance de vos envies, vos besoins, votre état d'esprit, votre vision d'entrepreneur.e et d'individu.

C'est son implication et la façon dont il propose de vous accompagner dans la durée qui fera la différence. Le "feeling". Le seul moyen de le vérifier : prendre un premier rendez-vous avec un expert-comptable !

Des services qui correspondent aux besoins de votre projet

Loin de se limiter à la gestion de la paperasse qui vous ennuie, l'expert-comptable est un véritable partenaire de votre réussite grâce à sa réflexion sur la stratégie, la gestion et le pilotage de votre entreprise. En vous guidant dans l'optimisation de vos situations comptable, fiscale, juridique, sociale et patrimoniale, il peut vous apporter son regard aiguisé et une véritable valeur ajoutée.

Profitez du 1er rendez-vous pour poser toutes vos questions et valider l'adéquation de son offre de services avec vos besoins actuels et futurs.

Exemples de missions stratégiques et opérationnelles :

  • Choix et rédaction des statuts, établissement des comptes prévisionnels, recherche de financements pour les projets en phase de création.
  • Saisie comptable, déclarations fiscales, établissement des AG annuelles, édition des bulletins de paie…
  • Audit contractuel, audit d'acquisition, conseils stratégiques pour les entreprises en phase d'expansion.

Vous avez besoin d'un expert-comptable dans le sud de la Réunion ?

Chez Canopée Expertise, tout commence par un premier rendez-vous découverte. Nous vous accueillons dans nos bureaux et prenons le temps de faire connaissance. Nous écoutons quels sont vos besoins et évaluons de quelle manière nous pouvons vous accompagner.

Nous vous adressons ensuite une proposition d'honoraires qui, une fois acceptée, conduit à la signature d'une Lettre de mission définissant le cadre et les modalités de notre collaboration.

Logo de Canopée Expertise, experts-comptables à Saint-Pierre dans le Sud de la Réunion

Contactez-nous si vous avez besoin d'un partenaire fiable et réactif, qui met la relation humaine au cœur de son approche métier. À bientôt.

avoir recours a un Expert comptable, femme devant un bureau

Pourquoi avoir recours à un expert-comptable ?

Pour beaucoup de chefs d’entreprise, le rôle d’un expert-comptable se limite à la tenue des comptes de ses clients. Pourtant, ces professionnels du chiffre peuvent aller bien plus loin : ce sont de véritables partenaires stratégiques.

Quelles sont les missions d’un expert-comptable ?  Qui peut faire appel à lui ? Nous répondons à toutes les questions que vous vous posez sur la profession.

Qui peut faire appel à un expert-comptable ?

Lire la suite...

Face aux enjeux actuels, il est essentiel d’innover, afin de rester performant et à l’écoute des nouveautés. Cette faculté d’adaptation permet de rester dynamique et agile !
C’est pourquoi notre cabinet d’expertise comptable vous propose une large gamme d’offres digitales, permettant de fluidifier les échanges de pièces, tout en offrant de nouvelles fonctionnalités à nos clients.

Lire la suite...